Bibliothèque Alain-Grandbois

Rôle des bibliothèques dans la chaîne de jeux vidéo

Le Service de la culture a le plaisir de vous partager quelques précisions concernant la réalisation des installations du coin ados,dans la section jeunesse de la bibliothèque Alain-Grandbois.

Après la maison et le travail, la bibliothèque est un lieu de convivialité et de socialisation. « Les bibliothèques de demain » sont des institutions devenues l'un des derniers refuges publics et gratuits.

Quel est le rôle premier d'une bibliothèque? Offrir un accès à la connaissance et à la culture, sans contraintes, sans limites et pour tous.

Les bibliothèques publiques jouent un rôle dans la transmission des savoirs et de l'éducation. Mais il y a aussi tout l'aspect de la médiation culturelle : elles sont là pour animer les collectivités locales, leur permettre d'avoir accès facilement à diverses formes d'art, en plus de la littérature. On indique clairement que les bibliothèques publiques doivent « fournir des ressources et services dans tous les types de médias, détente et loisir inclus ».

Les jeux vidéo en bibliothèques sont une nouvelle forme d'expression culturelle, il est plus qu'un simple divertissement ou une mode passagère. Tangible phénomène culturel au même titre que la lecture, l'écoute de musique ou le visionnement de films, le jeu vidéo est le produit d'un travail de création en lien avec plusieurs autres formes d'expression déjà présentes dans les bibliothèques. On parle ici de jeux d'apprentissage, de stratégie et d'entraînement de l'esprit.

Culturellement, les jeux vidéo prennent une place de plus en plus importante dans la société : 97% des jeunes de 12 à 17 ans jouent à des jeux vidéo (Statistique 2008).

Il y aquelques principes à considérer en aménagement de bibliothèques :

-  Une bibliothèque n'est pas un entrepôt de livre . Les bibliothèques ne sont plus axées sur le livre et les collections, mais  plutôt sur les usagers, le public.

-  Une bibliothèque est un lieu de création  -  La bibliothèque offre des espaces de création littéraire, artistique, numérique et technologique à ses usagers.  Des espaces pour imaginer, inventer, innover, créer et expérimenter. Et pour cela, elle met à la disposition des usagers des outils et des moyens.

-  Une bibliothèque est un lieu d'apprentissage  -  Un centre pour offrir des lieux favorisant l'apprentissage et la formation tout au long de la vie, des lieux hautement technologiques qui offrent l'accès à l'information et au savoir, sous toutes ses formes : à travers les collections, les jeux, les activités littéraires et artistiques, les formations et la technologie.

-  Un lieu de socialisation, un troisième lieu  -  Cela ne se limite pas à introduire un café pour qu'une bibliothèque devienne un troisième lieu. C'est une approche qui doit se refléter dans tous les espaces de la bibliothèque. La bibliothèque est un espace de rencontre, de discussion et de débat. Elle favorise les interactions et les connexions, les loisirs et la détente.

-  Une bibliothèque est un lieu d'expérience  -  Elle est un lieu d'exploration et de découverte, un lieu d'expérience, un lieu qui incite l'usager à rester plus longtemps et à revenir, où les usagers ne viennent pas juste pour emprunter, mais pour vivre une expérience unique.

-  Mais surtout « une place pour chacun »  -  La bibliothèque est un lieu ouvert à tous.Cela implique une polyvalence au niveau des espaces. La bibliothèque prend en considération tous les publics et les catégories d'âge et offre des espaces à tous et des zones pour différentes activités.

-  L'usager est au centre et on construit pour lui!

 

Il est écrit que :« les bibliothèques ne vont pas disparaître, elles vont juste exister différemment ».

Plusieurs évoquent le concept de « dépendance » applicable aux jeux - d'autres formes de média comme les livres, la musique et les films peuvent aussi être addictif.  En fait, les bibliothèques essaient de « rendre dépendants » leurs usagers à la lecture depuis des décennies.  Qui n'a pas connu quelqu'un qui est resté réveillé pour finir un roman qu'il aimait ou pour regarder les dernières émissions d'une série télévisée?  Le jeu n'est pas différent des autres formes d'activités récréatives.

Les jeux vidéo représentent aujourd'hui une facette non négligeable de notre monde et de notre façon de l'appréhender. En plus d'être des supports originaux et stimulants pour l'apprentissage et le divertissement, ils doivent désormais être perçus comme un produit culturel à part entière et dont on ne saurait plus nier l'existence dans notre société. Intégrer une collection de jeux vidéo à sa bibliothèque, c'est aujourd'hui être en résonnance avec son époque et avec les besoins de ses clientèles.

 

Martine Lirette, directrice
Service de la culture
Ville de Saint-Augustin-de-Desmaures

Source :               
Le Devoir/Activités culturelles
Regroupement des BPQ 
Bibliothèque et archives nationales du Québec